Cabinet de neuropsychologie


Camille Bastard

Psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie

n°ADELI 859305971n° SIRET 879 765 519 00019
25 rue Gabriel Lippmann - 85300 CHALLANS 07 67 85 72 16cbastard.neuropsychologue @gmail.com

Présentation

En tant que psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie, je reçois des enfants, adolescents, adultes jeunes et âgés pour échanger autour de difficultés émotionnelles, cognitives, et/ou comportementales pouvant survenir dans le cadre d'un fonctionnement cérébral atypique.

Pourquoi consulter un psychologue spécialisé en neuropsychologie ?

Les raisons qui motivent une consultation chez le psychologue spécialisé en neuropsychologie sont multiples.


Auprès des plus jeunes, je peux intervenir par exemple pour...

  • contribuer au diagnostic d'un trouble des apprentissages (trouble "dys"), en identifiant les points forts de l'enfant sur lesquels il pourra prendre appui pour compenser ses difficultés,
  • apporter des éléments de compréhension du fonctionnement cognitif chez un enfant présentant un trouble du spectre autistique,
  • guider les parents et les équipes enseignantes sur des aménagements à proposer à un enfant présentant un trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité,
  • participer à l'accompagnement d'un enfant à haut potentiel en objectivant le quotient intellectuel puis en participant à son projet scolaire,
  • etc.


Auprès des adultes, l'approche neuropsychologique s'avère intéressante dans les suites d'une affection cérébrale (Accident Vasculaire Cérébral, traumatisme crânien, sclérose en plaques, etc.). Le rôle du psychologue spécialisé en neuropsychologie est alors pluriel :

  • identifier les fonctions cognitives préservées et celles altérées,
  • remédier aux difficultés en ré-entraînant certaines fonctions par exemple,
  • mais aussi accompagner les émotions ressenties face aux bouleversements qu'entraînent ce type d'affection.

Aussi, certaines perturbations psychologiques peuvent avoir des répercussions sur le fonctionnement cognitif et donc sur le quotidien. C'est le cas par exemple des dépressions ou de l'anxiété (difficultés de concentration, de mémorisation, etc) ; ou bien de la schizophrénie.


Dans le cadre du vieillissement, je peux recevoir des personnes pensant avoir des difficultés de mémoire (oublis fréquents et gênants) ou de concentration, dans le but de préciser leur origine (anxiété, vieillissement normal, pathologie neuro-évolutive).


Le psychologue-neuropsychologue reçoit aussi des proches de personnes souffrant de pathologies neuro-évolutives ou bien ayant subi une lésion cérébrale pour les aider à mieux comprendre la pathologie, les modifications de l'humeur ou du comportement et proposer des pistes d'accompagnement.